ACTUALITES

Ne pas renoncer : l’éducation à la liberté d’expression reste « l’arme la plus puissante pour changer le monde »

 Dans tous les établissements scolaires de France, hommage est rendu  ce  2 novembre 2020, à Samuel Paty assassiné par décapitation à la sortie du Collège public  du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine(F-78700) le 16 octobre dernier pour avoir enseigné les prémices de la  liberté d’expression.
 
       Pour sortir de l’horreur de l’obscurantisme , pour restaurer notre humanité, on  ne peut  renoncer  aux  fondamentaux de notre République et à la laïcité de ses institutions. Il s’agit de dénoncer la banalisation de la violence et de combattre  l’ignorance  en enseignant la liberté  au moyen de la Science et de la Raison. Il y va de l’émancipation de notre jeunesse et de son  accompagnement sur les voies fraternelles de la citoyenneté.
 
       Les visiteurs intéressés par le sens à donner à cette réponse pourront consulter en en cliquant ici, un article récent de Carole  Coupez  paru dans Solidarité laïque  intitulé : 
 
                                                « NOUS NE RENONCERONS PAS »  
                      
    Que cette auteure soit chaleureusement remerciée de nous avoir autorisé à reproduire et représenter sa contribution originale pour la défense de notre laïcité .

Le terrorisme djihadiste radical et la fragilité de nos institutions républicaines et celle de nos libertés fondamentales.

 Alors que les attentats meurtriers se succèdent  sur des cibles  choisies pour susciter la terreur, il paraît essentiel de rappeler ici que toutes les victimes en sont des martyrs , »frères de supplice », de la République laïque dont on cherche à faire vaciller les fondements. Fallait-il le rappeler, après le choc et l’horreur, après avoir  vu s’exprimer  dans différents media  les temps de l’émotion , de la douleur et   de la réflexion et parfois  celui des silences pesants , alors que  des hiérarchies apparaissent   dans l’importance  et le sens  des leçons citoyennes à tirer ?
 
       Quoi qu’il en soit  l’école publique laïque , sanctuaire de l’émancipation par  l’apprentissage de  la liberté de penser et de la liberté d’expression était directement visée  via la personnalité du professeur sauvagement  assassiné. L’hommage national qui lui fut rendu à la  Sorbonne -un lieu qui ne fut pas toujours celui des Lumières- avait  souligné avec force et dignité ces principes fondateurs de la République. 
 
       Par ailleurs et en toute impartialité,  on ne peut que se féliciter du témoignage de solidarité exprimé par les responsables de l’enseignement  confessionnel catholique au profit de toute  la « communauté scolaire ». Ils  se proposent de tenir un « pacte éducatif partagé’ et d’oeuvrer à une « fraternité éducative ». Il est à souhaiter que ceci ne relève pas  du temps des mots annonciateurs d’oubli  intervenant après celui des maux.
 
      Les visiteurs pourront consulter en en cliquant ici, un texte récent de Pascal Janin paru dans Golias news  où cet auteur porte un regard singulier sur la portée de l’événement et ses prolongements… Le document est intitulé :
 
     » Assassinat de Samuel Paty-Fragiles libertés ».
 
      Que le Rédacteur en chef de Golias news soit remercié de nous avoir autorisé à  le reproduire afin de le représenter sur ce site. 

La Libre Pensée rend hommage à Samuel Paty et clame l’ irréfragabilité de la liberté d’expression dans la République française et ses institutions.

Les visiteurs intéressés pourront consulter, en cliquant ici, le communiqué de la FNLP, faisant  suite à la décapitation sauvage  du Professeur S. Paty le 16 10 2020 . Ce communiqué informe aussi  de la participation de la LP  aux rassemblements de protestation du  18 octobre 2020 dans plusieurs villes de France . 
 
       Que le Président de la FNLP soit chaleureusement remercié de nous avoir autorisé à représenter sur ce site le communiqué  de son  Association loi de 1901.                 

 » Ce que nous voulons et pouvons savoir d’une pandémie »

Pour sortir de l’état d’incertitude permanente créé par la pandémie due au SARS-CoV2 , comment connaître et évaluer les risques liés à la dynamique changeante de propagation du virus  ?  C’est ce défi que tentent de relever  Luchini et al. dans l’article qu’ils ont fait paraître dans la Lettre de l’EHESS  d’octobre 2020.
 
   Les visiteurs intéressés pourront le consulter en cliquant ici .  Que le responsable du service communication de l’EHESS (communication@ehess.fr) soit remercié pour nous avoir autorisé à   reproduire cet article  afin de l’insérer sur ce site 

Restons unis pour défendre et restaurer la laïcité de notre République

Après l’assassinat sauvage de Samuel PATY  et  l’hommage national  qui lui sera rendu à La Sorbonne , il s’agit de restaurer voire rétablir les fondamentaux de la laïcité républicaine  dans l’ensemble de nos  institutions et en particulier  celle de  l’Ecole publique laïque. 
         
          A court terme apporter sans faiblesse notre soutien, aux maîtres chargés d’y enseigner la raison et la liberté d’expression, est une priorité.   L’Ecole doit demeurer un sanctuaire .
 
        C’est en ce sens que nous relayons sur ce site  le communiqué  commun de  La Libre Pensée,  la Ligue des Droits de l’Homme, la Ligue de l’Enseignement et de Solidarité Laïque , communiqué placé sous l’égide de l’Observatoire de la laïcité.
       
        Les visiteurs intéressés pourront le consulter en cliquant ici .
 
       A toutes fins utiles il est rappelé que, « L’Observatoire de la laïcité est une commission consultative française chargée de conseiller et d’assister le gouvernement  quant au respect et à la promotion du principe de la laïcité. Elle est composée de 23 membres, dont des parlementaires de la majorité et de l’opposition, des hauts fonctionnaires et des personnalités qualifiées. Administrativement rattaché au Premier ministre, l’Observatoire est cependant autonome dans ses travaux.
    
      Outre son rôle de conseil via l’adoption d’avis officiels, consultatifs pour le Gouvernement et le Parlement, les membres de cette instance organisent, coorganisent ou délivrent chaque semaine des formations à la laïcité et à la gestion des faits religieux partout en France et dans différents secteurs, notamment dans la fonction publique, l’éducation populaire, le médico-social, le socio-éducatif, les entreprises privées, l’éducation nationale  et le sport. » *
                                                                     * D’après fr.wikipedia.org › wiki › Observatoire_de_la_laïcité

A la mémoire de Samuel Paty, professeur sauvagement décapité pour avoir enseigné la liberté d’expression à l’Ecole de la République

Dans un ouvrage récent, hautement  prémonitoire, J-P. Obin  posait la question de savoir  comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’Ecole et soulignait l’urgence  qu’il y avait à agir pour la survie du sanctuaire républicain constitué par l’Ecole publique laïque. L’actualité mortifère  présente  lui a donné raison et il s’avère que l’islamisme radical  a contaminé  l’ensemble de notre corps social.
 
   Mais après le choc vient le temps de l’hommage  à  notre jeune collègue assassiné. C’est le sens de l’article récemment mis en ligne  dans La Lettre de Mezetulle du 18 octobre 2020 par Catherine Kintzler(« Mezetulle » http://www.mezetulle.fr/ ). Mais cette auteure appelle aussi au mouvement civil des citoyens eux-mêmes pour  assurer la sauvegarde non seulement  de notre Ecole publique mais aussi de l’ensemble de nos institutions républicaines. Ceci laisse augurer de lendemains où il nous faut sans tarder reconquérir  « tout ce que la République a laissé faire » et agir de façon à faire reculer la barbarie  et l’obscurantisme .
 
    Les visiteurs indignés voire atterrés, pourront consulter ce document fondateur en cliquant ici.  Que Catherine Kintzler soit chaleureusement remerciée pour son éminente contribution et pour nous avoir accordé  l’autorisation de la reproduire pour la représenter sur notre site. 

Après l’attentat islamiste de Conflans-Sainte-Honorine. Communiqué de l’ASVPNF (17 10 2020)

 Les visiteurs  atterrés par l’assassinat  de Samuel Paty au prétexte qu’il  enseignait la liberté d’expression aux élèves de son Collège pourront consulter à ce propos, en cliquant ici, le communiqué de l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine Normalien du Finistère (ASVPNF).
 

La mémoire et l’esprit normaliens en action dans le département de la Meuse !

Le « petit » patrimoine normalien en cours de dispersion, suite aux réformes multiples du système de formation des maîtres et à l’érosion démographique inéluctable, donne lieu à des formes variées de sauvegarde dans les différentes régions du territoire. Quelles qu’en soient les modalités, elles traduisent une volonté commune de transmettre  aux générations montantes une histoire et des expériences humaines emblématiques.
 
          Les visiteurs pourront consulter en cliquant ici, la première de couverture du Bulletin n°65 (mai 2020) des anciens et anciennes élèves des EN,IUFM et ESPE de la Meuse intitulé :
 
    « LA VOIX DES  ANCIENS »
 
          Que Fernand Lambert , président de l’Association (AEN-MEUSE), soit chaleureusement remercié pour nous avoir fait connaître cette publication. Le document présenté  en a été extrait  avec son accord bienveillant. 

Crise sanitaire oblige : Report de l’Assemblée Générale Ordinaire 2020 de l’ ASVPNF.

La crise sanitaire causée par le coronavirus SARS-CoV- 2 et ses prolongements ont conduit le Bureau de l’Association-en accord avec le greffe des associations de la préfecture du Finistère- à reporter à une date ultérieure en 2021 l’ Assemblée générale qui devait se tenir courant octobre 2020.
        Dans l’attente, le Bureau a souhaité  tenir informés tous les adhérents du devenir du  projet associatif, de la situation financière de l’Association  et de la fréquentation de son site internet.
        Les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ici l’extrait du PV de la réunion du Bureau et les textes joints en annexe adressés récemment aux adhérents.

Reprise des activités à l’amicale laïque de Concarneau.

Les visiteurs intéressés sont invités à prendre connaissance du programme de la prochaine réunion  en cliquant ici.             

Posts Navigation

ARTICLES RECENTS

Faire vivre la laïcité et la mixité sociale à l’école publique !
Faire face aux contestations de la laïcité et aux dérives du séparatisme.
Les voeux de l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine Normalien du Finistère (ASVPNF) pour 2021.
Regard de femme sur un mémorial orphelin
A propos de l’article 24 du projet de loi « sécurité globale » (novembre 2020)
Lorsque les accommodements raisonnables du Conseil d’état « jettent le voile » et le doute sur la volonté politique d’un élu de la République.
L’interview de C. KINTZLER , philosophe de l’éducation et de la laïcité, par Philosophie magazine sur :  » Le terrorisme islamiste considère que l’école est à sa disposition et entend lui dicter sa loi »
La fronde des croisés de la messe contre les lois de la République.
20 novembre 2020 : Journée internationale des Droits de l’Enfant .
11 novembre 2020 : Fleurissement du Monument aux Instituteurs du Finistère Morts Pour la France
Ne pas renoncer : l’éducation à la liberté d’expression reste « l’arme la plus puissante pour changer le monde »
Le terrorisme djihadiste radical et la fragilité de nos institutions républicaines et celle de nos libertés fondamentales.
La Libre Pensée rend hommage à Samuel Paty et clame l’ irréfragabilité de la liberté d’expression dans la République française et ses institutions.
 » Ce que nous voulons et pouvons savoir d’une pandémie »
Restons unis pour défendre et restaurer la laïcité de notre République
A la mémoire de Samuel Paty, professeur sauvagement décapité pour avoir enseigné la liberté d’expression à l’Ecole de la République
Après l’attentat islamiste de Conflans-Sainte-Honorine. Communiqué de l’ASVPNF (17 10 2020)
La mémoire et l’esprit normaliens en action dans le département de la Meuse !
Crise sanitaire oblige : Report de l’Assemblée Générale Ordinaire 2020 de l’ ASVPNF.
Reprise des activités à l’amicale laïque de Concarneau.
Pour un travail socialement juste et écologiquement durable !
Dans quelle mesure les grandes pestes du passé peuvent-elles éclairer la pandémie de Covid-19 ?
Quatre septembre 2020; il y a 150 ans le 4 septembre 1870 fut proclamée la 3è République .
En 1872, aux débuts de la toute jeune 3è République , Jean de Quimper écrit à Jean de La Fontaine pour laver l’affront du « Chartier embourbé » !
4 septembre 2020 Célébration du 150 è anniversaire de la République française
Pour le combat féministe universaliste, avoir honte de ne pas lutter !
L’appropriation abusive de la langue commune;une démarche antidémocratique !
Décès de Gisèle HALIMI
Le 140è anniversaire de la Fête Nationale du 14 juillet .
La pandémie due au SARS-CoV-2 à l’origine d’un véritable génocide au Brésil : l’appel d’un frère dominicain aux amis de l’étranger!
Quelle est donc l’urgence pour le jour d’après ?
La succession de l’ex-cardinal Barbarin – le gag sans précédent de  Anne SOUPA ; une affaire à suivre
10 mai 2020  – Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage
Le monde hostile des virus ; une vérité à tempérer !
La 104è commémoration du génocide des Arméniens : la pandémie de Covid 19 en cours ne doit  laisser place à aucune forme de négationnisme
Quelles leçons  tirer de la pandémie mortelle provoquée par le coronavirus  SARS-CoV-2 pour jeter les bases  d’un monde meilleur  pour notre planète et l’humanité qu’elle porte ?
« La nature en train de se révolter » avec une épidémie de  Covid -19. L’humilité  vicieuse  des adorateurs du chagrin
L’irruption du SARS-CoV-2 cruel révélateur  d’une catastrophe planétaire et le « point alpha » pour changer  la marche  du monde… 
Stupeur et indignation à la révélation des abus sexuels de Jean Vanier (1928-2019), président-fondateur des Communautés de l’Arche
Confinement : mode d’emploi ! Pour s’en sortir, enfermons-nous et déconfinons nos esprits !
Promotion ENF 1946-1949  ATOMICK, la bien nommée, récemment remise à jour !
Pédophilie dans l’église et cléricalisme aux abois – « Codicille pour des confidences »
 » Nul ne pourra  être inquiété pour ses opinions, même religieuses « 
ASVPNF : Appel à cotisation 2020.
Sous l’égide de la République Française le blasphème, non  défendu  par la loi, se présente comme une atteinte à rien du tout. Il ne peut donc faire l’objet de délit
Campagne des élections municipales de mars 2020 – La contribution du Comité laïcité 35
L’affaire Mila et le « nouveau délit » de blasphème
Chronique anticléricale (suite) – Une turpitude épiscopale  à l’encontre du devoir d’humanité.
27 janvier 1945-27 janvier 2020.   75 ans après la libération du camp d’extermination nazi allemand d’AUSCHWITZ par l’Armée Rouge pourquoi devient-il si difficile de nommer et de commémorer ce passé barbare si tragique pour l’humanité ? 
Encore du nouveau à l’Amicale Laïque de Concarneau
Voeux pour 2020 des membres du Bureau de l’ASVPNF aux adhérents, donateurs, associations amies de l’Association ainsi qu’aux collectivités territoriales et institutions académiques l’assurant de leur soutien
La promotion orpheline provisoirement baptisée : 1970, Les « Russes », appellation hautement prémonitoire, a récemment été identifiée
Ressources patrimoniales normaliennes (suite…) – Des collecteurs de mémoire poursuivent patiemment leur travail !
Un additif important au « livre d’or » de la Promotion Belzebuth (1955-1959)
Chronique anticléricale. Faut-il sauver le soldat de l’église latine BARBARIN  ?
Commémoration du 11 novembre 2019. Fleurissement du Monument des Instituteurs et Institutrices  du Finistère  mort(e)s pour la France
Le port du voile islamique dans les services publics et notamment à l’Ecole publique; c’est l’affaire de qui ?
Convocation de l’AGO de l’ASVPNF du 18 novembre 2019.
AMICALE LAÏQUE de CONCARNEAU : Nouvelles activités  
L’évêque de MONTAUBAN  organise une session de prière pour les prêtres pédophiles