Formes immatérielles

L’esprit de promotion fondé en 1954-1958 (Promotion ENG Etincelle), se transforme  et participe à l’esprit de corps qui se convertit au fil des ans en indéfectible amitié.

C’est ainsi que les protagonistes en question se retrouvent, après leur vie professionnelle, pour un repas de promotion qui se tint le 2 septembre 2000 à Morgat. Les visiteurs intéressés pourront voir ici la photo de rigueur prise 46 ans après leur entrée à l’ENG :

Regroupement de la promotion Etincelle (54-58), le 2 septembre 2000 à Morgat – (Phot., coll., pers., Yvonne Bouër)

Ils pourront aussi prendre connaissance de quelques uns des éléments subjectifs sous-tendant une amitié qui perdure en 2018 et continue d’être entretenue en cliquant ici
Il est bien connu que « l’amitié n’exige rien en échange, que de l’entretien » et qu’il ne faut pas « laisser croître l’herbe sur le chemin de l’amitié ».

Retour inéluctable sur la défense de la loi de 1905 : préparer les combats du futur proche à l’aide de lectures de bon aloi pour un été caniculaire… 

Retour aux bons auteurs et aux fondamentaux !

Il s’agit notamment de l’ouvrage « Un siècle  de laïcité en Bretagne, 1905-2005 » de Johan Theuret et des enjeux correspondants rappelés par Edmond HERVE ancien maire de Rennes : « La laïcité est un principe philosophique et politique qui exige l’émancipation de la personne par la connaissance, le droit et la démocratie. Elle impose le respect de l’autre, le pluralisme et ne peut exister  en dehors du bien commun. La liberté,l’égalité,la fraternité ne se conçoivent pas sans elle. »
Les  visiteurs intéressés pourront  accéder à cet ouvrage en suivant le lien:
Siècle de laïcité en Bretagne (Un) :http://www.editions-apogee.com/siecle-de-laicite-en-bretagne-un.html
et en consultant la reproduction peu connue présentée en première de couverture

Parlons science : la réfutation

« Honneur et Gloire à l’Ecole Laïque », tel est l’intitulé de l’hymne emblématique de notre école écrit dans les années 20 par Jean Bynat. Il reste à l’honneur dans certaines de nos assemblées où l’on clame haut et fort que nous « récolterons l’abondante moisson qu’en nous elle fit germer, nous montrant la Science et le chemin du Vrai, celui de la Raison« . Notre école était une leçon de choses permanente, notre raison d’être à l’origine de notre patrimoine.
       Dans l’article que les visiteurs pourront consulter Ien cliquant ici, Pierre Deleporte  porte un regard critique et argumenté  sur la démarche scientifique et son origine dans les sciences de la nature. Au départ il s’agissait bien  d’une volonté philosophique de faire de la Science, c’est à dire de préférer « la rationalité et le réalisme pour expliquer le monde plutôt que la pensée magique « …

Notes anthologiques de l’abbé Joseph TURMEL remises en perspectives par un ancien normalien

Michel Le Normand, élève-maître de la Promotion  1954-1958 à l’EN de Saint-Brieuc devenu Professeur à l’ENSA de Rennes, l’un de nos frères d’armes, secrétaire de la Libre Pensée rennaise, a bien voulu mettre à la disposition de l’Association (dont il est adhérent) quelques textes fondateurs  sur J. Turmel prêtre catholique, historien des dogmes. Les visiteurs intéressés découvriront  (document 1)  deux  brèves biographies de J. Turmel et (document 2) et une discussion de ses prises de position par rapport à son temps (1859-1943) dont M. Le Normand est l’auteur.   Qu’il en soit bien cordialement remercié.  Il nous a également autorisés à reproduire (document 3) trois articles de  J. Turmel  lui-même (In , Les Religions  par Joseph Turmel, réédition par la LP rennaise, 2003,  Impr. IDENTIC. Cesson-Sévigné F-35510).  Ils sont dévolus  à des thèmes qui ne manqueront pas de retenir l’attention :

« Les grands penseurs de l’EDUCATION »

Le numéro 45 (décembre 2016-janvier-février 2017) de « Les Grands Dossiers » des Sciences Humaines intitulé  « Les grands penseurs de L’EDUCATION » trois articles ont retenu, entre autres, l’attention de l’ASVPNF. Celle-ci a obtenu l’autorisation de les reproduire et de les publier sur son site internet. Le visiteur intéressé pourra en prendre connaissance ci-dessous :

Les grands penseurs de l’EDUCATION

CONDORCET, le savoir libérateur

CELESTIN FREINET, faire pour apprendre

Les hussards noirs de la république

Daniel COURTIN

Daniel COURTIN, élève de 3è année à l'EPS de Quimperlé, juin 1922

Daniel COURTIN, élève de 3è année à l’EPS de Quimperlé, juin 1922

Daniel COURTIN , Directeur de l'ENG , années 50

Daniel COURTIN , Directeur de l’ENG , années 50

Pierre Hélias, étudiant au Lycée de Rennes en 1932-1933

Pierre Hélias, étudiant au Lycée de Rennes en 1932-1933

Les élèves instituteurs et institutrices au lycée. Un projet de l’entre-deux-guerres

Marcel Grandière

Résumé :

Cet article a pour objet l’échec des projets de réforme de la formation des instituteurs en France entre 1918 et 1940. En effet, la grande réforme qui devait modifier les textes organiques de 1886-1887 afin de réorganiser de manière rationnelle le système éducatif, mettre en place l’école unique et créer une voie nouvelle pour le recrutement et la formation des instituteurs, cette grande réforme n’a pas eu lieu. Des propositions des Compagnons de l’Université nouvelle qui souhaitaient, au lendemain de la Première Guerre mondiale, la mise en place d’une nouvelle formation des instituteurs au sein de l’enseignement secondaire, jusqu’à celles du ministre Jean Zay, sous le Front populaire, tous les plans et projets ont échoué, quelles que soient leurs origines. Cette importante question avait pourtant mobilisé pendant vingt ans de multiples acteurs : à la Chambre des députés et au Sénat, dans les gouvernements successifs, dans les milieux enseignants qui s’expriment dans les revues spécialisées, dans les nombreuses associations professionnelles et syndicales. Mais l’idée que les futurs maîtres de l’école républicaine, en allant suivre au lycée des études secondaires, échapperaient aux écoles accueillant les enfants des catégories populaires a bloqué une évolution pourtant souhaitée par le pouvoir politique.

Cliquer ici pour télécharger l’article complet au format pdf (230 Ko)

Ecole Normale de Quimper – Manuscrit de 1930

Aquarelles et lavis de normaliens de Quimper (1930)

Ecole Normale de Quimper – Manuscrit de 1930 13 pages in-folio sous chemise et cartonnage à oeillets, retenus par des cordonnets. Illustré de 28 Aquarelles et Lavis, ainsi que de photographies exécutées par 13 élèves, sous la direction de Mr Goteby, professeur de dessin, Mr Bourdin étant directeur.

ENG EN 1930

M. Courtin, Directeur et M. Beaufils, Intendant … un jour de fête à l’ENG dans les années cinquante

M.Courtin Directeur et M. Beaufils intendant

Posts Navigation