L’enseignement de l’histoire en question en 1929 !

Dans les colonnes de l’hebdomadaire Le Citoyen, dans la rubrique  « Sons de Cloche » on stigmatise les tentations de certains de ne plus enseigner l’Histoire, la discipline dont le « pouvoir républicain et laïque a soutenu l’essor au nom des progrès de l’esprit humain ». Les visiteurs intéressés pourront consulter l’article y ayant trait ci-dessous :

Edouard Herriot (1872-1957) et l’Ecole Unique

Membre du Parti Radical et figure de la 3è République, E. Herriot  entra à l’ENS en 1891 et fut, entre autres, Ministre de l’Instruction publique et des Beaux-arts  de 1926 à 1928.  Fervent défenseur de la laïcité, il contribua à mettre en oeuvre certains aspects du projet d’Ecole Unique(juste, démocratique et diversifiée) formalisé par Charles Péguy et  les Compagnons de l’Université nouvelle vers 1918.  Les visiteurs intéressés trouveront ICI en cliquant ici un article saluant son action paru dans l’hebdomadaire Le Citoyen  du  12 décembre 1929.

Histoire scolaire de la Bretagne : les treize collèges d’avant la Révolution!…

Alors que les Lois scolaires de la 3è République sont votées et mises en application à partir de 1880 et que l’ENG de Quimper est créée en 1884, l’organe bihebdomadaire d’union républicaine, Le Finistère,  du 5 mars 1884 publie un article  portant sur :
« L’instruction en Bretagne avant la Révolution »…
Les visiteurs intéressés pourront en prendre connaissance en cliquant ici et y découvrir l’état des lieux, établi 100 ans après1789.

L’immixtion de « taupes » à l’ENG de Quimper en 1929 : une nouvelle mensongère diffusée par Le Citoyen

Les lecteurs intéressés  trouveront en cliquant ici le rectificatif  publié le 3 octobre 1929 par cet hebdomadaire. Il  leur est rappelé quoi qu’il en fût :
– que ceci constituait un délit au regard des Lois restreignant la liberté de la presse (27 juillet 1849, 29 juillet 1881…) 
– que la liberté de la presse ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas ! 

Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (4)

Les évènements déjà rapportés sur ce site ont donné lieu à des polémiques entretenues par la presse et par les cléricaux. Les lecteurs intéressés trouveront en cliquant ici la reproduction d’un article de l’éditeur en chef de l’hebdomadaire Le Citoyen où l’on a ouvert une « Tribune laïque »  pour tenter de faire face aux attaques  cléricales et  autres. 

Les trousseaux des lauréat(e)s des concours d’entrée dans les Ecoles Normales du Finistère (années 60)

Les visiteurs trouveront dans le document 1  les commentaires  d’une adhérente de l’Association, ancienne normalienne, ayant constaté la charge qu’avait représenté pour ses parents la constitution de son trousseau. La liste de référence (document 2) a fait l’objet d’annotations relatives aux prix payés. Ils découvriront ensuite (document 3 et document 4) les éléments  relatifs au trousseau obligatoire des normaliens .
Ils sont,à leur tour sollicités,  pour tenter d’établir le montant du dégrèvement pour frais de trousseau accordé  aux parents des élèves admis aux concours d’entrée dans les écoles normales , dans les années 60.