« Votre bouche nous livrait de l’or »; l’hommage de Jacques Denniélou, à Pierre Jakez Hélias, son professeur de français à l’ENG de Quimper

Lauréat du Prix Louis Germain académique en 1997, J. Denniélou reçut son prix des mains de M. Le Recteur de l’Académie de Rennes. L’évènement donna lieu à un article publié dans Ouest-France du 15 mai 1997, article retrouvé récemment par un de nos adhérents.
Les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ci-dessous, trois documents illustrant l’attribution de cette distinction :

Attendus récents de la chronique anticléricale 

Après les derniers propos présidentiels sur le renforcement et l’application de la Loi de Séparation de 1905 et les efforts enfin consentis à différents niveaux  de la hiérarchie ecclésiale pour  que l’Eglise catholique sorte grandie de ses turpitudes depuis longtemps avérées en matière de pédocriminalité, les non-croyants laïques ne doivent pas baisser la garde. Il s’agit en premier lieu de rester vigilant et bien informé.
Les  visiteurs pourront déjà consulter, en cliquant ici, deux documents récents concernant les « Douze Travaux de soeur Margron »  et la  « Nouvelle curie du pape François » :

L’Ecole à l’épreuve du colonialisme : Une exposition du Musée National de l’Education à ROUEN ( du 8 avril 2017 au  2 avril 2018) intitulée  » L’école en Algérie, l’Algérie à l’école depuis 1830″

 » L’histoire de l’école dans l’Algérie coloniale est celle d’une cohabitation complexe, difficile et souvent conflictuelle entre plusieurs systèmes d’enseignement.Ruiné et méprisé par les conquérants,le système traditionnel constitue néanmoins un espace majeur de résistance,que les autorités françaises essaient de contenir et de contrôler. Il survivra dans des conditions précaires,ainsi qu’à travers des tentatives de réforme « .
Les visiteurs du site pourront accéder à l’ensemble de l’information et notamment aux affiches  proposées en suivant le lien :

Sagas normaliennes quimpéroises: de père à fille et d’oncle à neveu

Souvent les « Hussards de la République »suscitèrent des vocations chez leurs proches. Ainsi grâce aux recherches et à l’entremise de notre adhérent André Le Goff  on met en évidence les liens de parenté  existant entre deux protagonistes de la promotion ENG  « PITCHE » (1933-1936) et des élèves-maîtres de promotions de la seconde moitié du 20è siècle.  Il s’agit d’une part de Pierre Quinquis et de sa fille Noëlle (promotion ENF, 1964-1967) et de Paul Le Goff et de son neveu A. Le Goff (promotion ENG « ETINCELLE », 1954-1958).Que Mme Françoise Picard (née Quinquis) soit remerciée chaleureusement de nous avoir donné accès aux archives personnelles de sa soeur Noëlle.
Les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant sur les liens ci-dessous, un ensemble de trois documents permettant d’établir ce type de relations et de l’illustrer:

Les grands meetings de Défense Laïque de décembre 1930 en Finistère

Organisés par le Comité de Défense Laïque du Finistère à Brest et à Quimper, ces meetings donnent lieu à des annonces, à la une de l’hebdomadaire Le Citoyen paraissant les 4 et 11 décembre 1930.  Les visiteurs pourront consulter les encarts correspondants en cliquant ici :