Chronique d’évènements initiés par le « séisme » politique du 9 juin 2024.

Les visiteurs de ce site  sont invités à consulter articles, tribunes, billets ou communiqués publiés par les associations, blogs ou sites  ayant  vocation  à décrypter l’actualité en référence à la  laïcité. En l’occurrence, ils pourront ici prendre connaissance de deux articles parus le 13 juin 2024 sur le site du Café pédagogique :

Article 1.Liberté d’opinion vs devoir de réserve ? par Lillia Ben Hamouda.

Article 2. La FCPE lance un appel en faveur de l’école publique par  Le Café pédagogique.

 Les deux articles en question se trouvent réunis dans le Fichier  accessible en cliquant ici.

Que Mme Lillia Ben Hamouda, rédactrice en chef du Café pédagogique, soit remerciée de nous autoriser ces deux emprunts.

NON à la mise sous tutelle du RN des enseignements et des enseignants de l’Ecole publique laïque !

« Et si l’extrême droite prenait le pouvoir« … titrait Le Café pédagogique dès le lendemain des élections européennes sous la plume de Lilia Ben Hamouda. Cette auteure soulignait  : « Actant la défaite de son parti, Renaissance, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et un nouveau passage aux urnes dans moins de trois semaines pour élire de nouveaux députés. L’occasion pour le Café pédagogique de revenir sur le programme de Marine Le Pen, alors candidate à la présidence » .On pourra accéder à la suite de cet article  en se rendant à l’adresse :https://www.cafepedagogique.net/2024/06/11/et-si-lextreme-droite-prenait-le-pouvoir/.

 

Les visiteurs pourront aussi prendre connaissance du billet de l’Historien Claude Lelièvre publié sur le même site et pointant avec beaucoup d’acuité et de gravité les dangers majeurs auxquels enseignements et enseignants  des Ecoles élémentaires, Collèges et Lycées publics seront exposés dans l’hypothèse de l’accès de cette formation politique au pouvoir, par la voie du suffrage universel .  La tribune de cet auteur est accessible directement en cliquant ici .

Fichier. « Les enseignements et les enseignants sous tutelle du RN ? » par Claude Lelièvre.

 

Il importe  que, sans faiblesse, les citoyens visiteurs de ce site soient appelés au combat contre le déni démocratique en soutenant sans ambages, ni état d’âme résiduel, la démarche de ceux qui, sous la menace, ont enfin saisi la nécessité d’un  front populaire uni pour sauver la République et ses institutions.  Qu’ils soient tous persuadés que la laïcité n’est pas un gros mot et qu’elle doit demeurer leur déterminant essentiel. A l’ASVPNF on considère que ceci doit donner  du sens à leur action.

Que Lilia Ben Hamouda ,rédactrice en chef au Café pédagogique, soit très cordialement remerciée de nous avoir autorisé à reproduire et à représenter ici-même l’article de Claude Lelièvre.

Turpitudes et contre-turpitudes cléricales et ecclésiales

(Suite au 6 juin 2024)
 
Les visiteurs intéressés par cette chronique sans fin  pourront consulter le fichier PDF joint au moyen d’un clic gauche.  Il contient une série d’articles dont la liste suit : 
 

1. Le christianisme est-il un anarchisme ?

2. La théologie a-t-elle aujourd’hui un avenir ?

3. Intelligence (1)

4. Mémoires calédoniennes, amnésies françaises

5. Procès Becciu : retour en grâce du principal accusateur

6. Trompe-l’œil. Le clientélisme en guise de politique

7. Intelligence(2)

8. Entre omerta, abus et emprise :aux sévices de l’Eglise

9. Algérie : une parodie de liberté de culte

10. Dominique Lebrun : l’Education nationale, mère de l’extrémisme catholique

11. Abus sexuels et emprise : une hémorragie sans fin

12. De nouvelles victimes dans l’affaire Rupnik

13. Espagne :les évêques se moquent du monde4

14. Du neuf dans l’Eglise

15. Diocèse de Metz : le sport faute de mieux4

16. Abus sexuels : une longue histoire

17. D-DAY : Le devoir de désobéissance ou l’entrée des catholiques dans la Résistance

18.Le dossier de La Croix sur l’Église face à la pédophilie et aux abus sexuels. ( 25 articles récents)

 Que Christian Terras, rédacteur en chef de Golias, soit très cordialement remercié  de nous autoriser ces nouveaux emprunts.

Dans la série “André Le Goff raconte” Souvenirs du Birinik bigouden

Les visiteurs de ce site sont invités à consulter  un récent récit de notre ami André Le Goff , dévolu à des souvenirs d’enfance où  il se rendait  avec papa,maman et le petit frère  au pardon de  « La Tréminou »  dont la partie profane se tenait à Pont-l’Abbé. Le voyage se faisait au moyen du Treñ  Birinik ,le petit train appelé par dérision le Trans-Bigouden ou  plus simplement le  Birinik.
On attire l’attention des lecteurs  sur l’ orthographe de ce terme appartenant à  la langue bretonne en les invitant à ne pas sombrer dans  la facilité qui consiste à la convertir en  Birinic. Certes « birinic »  a aussi des origines bretonnes puisqu’il désigne un jeu de quilles  pratiqué en Finistère au 19è siècle . Il y  serait parvenu en  passant par les   Flandres. Celles-ci  se seraient inspirées du « skittle table », un jeu de quilles  anglais du Moyen Âge .
Au moyen de clics gauches, les visiteurs pourront consulter ici deux fichiers  :
Fichier 1.  Tren Birinik par André Le Goff.
Fichier 2.   Le Treñ  Birinik et autres petits trains Sud-finistériens.   
Que notre ami André le Goff  soit chaleureusement remercié pour sa nouvelle contribution.  Elle a suscité des prolongements inattendus.

« Quand il aura vingt ans : À ceux qui éteignent les Lumières » de Chloé Morin.

Les visiteurs de ce site pourront consulter  la recension de cet ouvrage dévolu au « wokisme »    publié chez Faillard. Effectuée par Philippe Foussier et publiée dans le blog revue Mezetulle de Catherine Kintzler,elle donne lieu à deux fichiers :
 
 – Fichier 1.  Nouvel essai de  définition du  » wokisme ». 
 
 – Fichier 2.  Recension de l’ouvrage de Chloé Morin par Philippe Foussier.

Lorsque les Davidées et leurs émules du 21è siècle ouvrent les portes de l’école publique laïque aux « ministres des cultes ».

Les visiteurs de ce site ,amoureux de la laïcité et de l’Ecole laïque et tous les autres pouront consulter deux fichiers dévolus à cette thématique explosive…
Fichier PDF . Lorsque les Davidées et leurs émules du 21è siècle ouvrent les portes de l’école publique laïque aux « ministres des cultes ».
Fichier PDF. Des religieux à l’école publique : le symptôme de l’affaiblissement de la République.

Célébration du 79è anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945

Fleurissement du Monument aux Instituteurs du Finistère Morts pour la France

 

Fidèle à ses engagements et à ses racines normaliennes, l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine Normalien du  Finistère (ASVPNF) a  procédé à un dépôt de gerbe au pied des stèles du monument orphelin  sis  au centre de la cour d’honneur de l’ex-école normale de garçons  de Quimper.  Dans ce contexte, l’ASVPNF a publié un message dont on pourra prendre connaissance  en consultant le diaporama ci-joint intitulé :

Document 1 . Célébration du 79è anniversaire  de la Victoire du 8 mai 1945

Les visiteurs pourront également  consulter la longue liste des institutrices et des instituteurs Morts pour la France pendant la seconde guerre mondiale. Leurs noms sont gravés sur les deux stèles centrales du Mémorial ;   il était urgent de les sortir du silence et de l’anonymat. C’est pourquoi nous avons reproduit ici un tableau édité sur le site  Geneawiki. Il est accessible à :

Document 2.  Morts de la guerre 1939-1945

Rappelons que le sacrifice de ces missionnaires d’humanité et de civilisation  nous oblige et nous exhorte  à donner une seconde vie à ce monument en le transférant dans le domaine public afin que la culture de l’oubli de s’exerce  pas à son égard.

Que Mme E. Douguet, membre d’honneur de l’ASVPNF, soit remerciée pour sa contribution.

Les idéologues partisans d’une laïcité intransigeante

et

L’affaire « Alain  Policar « 
 
  Bon nombre des visiteurs de ce site se reconnaissent sous cet intitulé. Ils sont  peu enclins à tolérer les accommodements  que l’on apporte -souvent  par faiblesse- au  strict  respect des principes constitutionnels de la laïcité républicaine.  A ce titre ,ils avaient pris acte de l’institution par le Ministère de l’Education Nationale du Conseil des Sages de la Laïcité et des Valeurs de la République,  la considérant comme un acte réglementaire de progrès . Ledit Conseil était   » une instance de conseil et d’orientation pour la politique éducative en faveur de la laïcité et les principes républicains, un organe d’élaboration et de production de ressources et un lieu de conception et de conduite d’actions de formation. Il  a pour vocation de « préciser la position de l’institution scolaire en matière de laïcité et d’enseignement laïque des faits religieux ».. Les visiteurs pourront  en connaître davantage sur ses différents missions (et sa composition) en se rendant à l’adresse :
https://www.education.gouv.fr/le-conseil-des-sages-de-la-laicite-et-des-valeurs-de-la-republique-41537

Dans le contexte présent des difficultés de l’Ecole publique, les prises de position, les propositions et la  vie même du Conseil ne manquent pas de défrayer la chronique.L’évènement  qui fait l’objet de cette mise en ligne a trait  aux prises de position personnelles de l’un de ses membres M. Alain Policar qui  y fut nommé au moment du mandat ministériel de M. Pap Ndiaye . Ceci a donné lieu à une polémique et la démission (programmée?) de M. Policar.
Les visiteurs intéressés pourront consulter sur ce site un fichier PDF à 12 items  permettant de faire un premier point  sur la situation créée et sur  ses prolongements  politiques.