ACTUALITES

Quelle est donc l’urgence pour le jour d’après ?

De nombreux auteurs  posent, de façon lancinante, la question de savoir ce que sera l’après-pandémie provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2 notamment sur les plans sanitaire, social, sociétal, économique et politique. Interrogations légitimes et sans réponse(s), sauf de revenir au point de départ sans tirer de leçons de l’expérience .
D’autres interpellent leurs lecteurs en les incitant à concentrer volonté et  énergie sur  l’urgence qui s’impose à l’humanité.
Les visiteurs intéressés pourront consulter à ce propos , en cliquant ici, un article de  Alain Durand   paru dans Golias News du 11 juin 2020  et  intitulé :

La succession de l’ex-cardinal Barbarin – le gag sans précédent de  Anne SOUPA ; une affaire à suivre

Différents articles parus sur ce site ont fait état tant des « déviances » du père Preynat à l’égard des jeunes scouts de la paroisse Saint-Luc de Sainte-Foy-lès-Lyon que de la protection dont il bénéficia de la part de  certains prélats de la hiérarchie ecclésiale.
On sait aussi que le cardinal Barbarin n’est plus archevêque de Lyon, le pape François ayant accepté sa démission le 6 mars 2020. La demande correspondante, déposée le 18 mars 2019, fut tout d’abord refusée puisque le procès n’était pas terminé.
Cependant le 30 janvier dernier, le cardinal était relaxé de la poursuite de « non-dénonciation d’actes pédophiles » commis par le père Preynat. Ce dernier est condamné au civil à cinq ans de prison ferme pour avoir agressé sexuellement des mineurs lors de camps scouts depuis le jugement du 16 mars 2020.
Bref sans oublier les traumatismes et les souffrances des victimes, il apparaît  donc que la succession du cardinal Barbarin est ouverte et qu’elle donne lieu à la candidature-surprise d’une femme…
Les visiteurs intéressés par cet évènement qui résulte des  deux précédents pourront consulter en cliquant ici  deux documents :

10 mai 2020  – Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage

Les décrets  du 4 et du 5 février 1794, proposés par J-F. Delacroix et Danton  sous la Convention, abolissaient l’esclavage dans les colonies françaises. Ils furent rapportés le 26 mai 1802 par la loi n°1609 du Premier Consul Napoléon Bonaparte qui le rétablissait.
Ce n’est  donc  que  le 27 avril 1848 qu’il fut définitivement aboli  par des décisions prises en Conseil du Gouvernement provisoire de la Deuxième République, à l’initiative de  Victor Schoelcher.
Les visiteurs pourront consulter en cliquant ici l’annonce de la commémoration  2020 de  ce moment fondateur pour notre République. Elle est accompagnée d’un poème  intitulé  « Les Esclaves  » deOlivier Hébert.
Ils sont également invités à prendre connaissance ci-dessous d’un propos tenu par V. Schoechler :
 « Trouvez un nègre pour gouverner la Guadeloupe, un autre pour occuper une chaire au Collège de France, et vous aurez porté un rude coup au préjugé. (…) Une partie de ces bourses instituées pour les pauvres, donnez-les à des enfants noirs (…) et quand on les verra égaux à nous en politique, en science, en savoir-vivre, en élégance, en dignité, le bon sens et la justice triompheront, l’ignorance et la méchanceté seront vaincues (…) le préjugé injuste et barbare des Blancs contre la couleur des Africains et des sang-mêlé sera extirpé de la société française. »

Le monde hostile des virus ; une vérité à tempérer !

La photo en couleur de la couronne hérissée d’étranges spicules du coronavirus SARS-CoV-2 continue de faire le tour du monde alors que la pandémie de pneumonie virale Covid-19 suit son triste cours au niveau planétaire. L’actualité scientifique et biomédicale correspondante, scrupuleusement décryptée au quotidien, donne lieu à des publications tant dans les revues spécialisées que dans celles de vulgarisation.
Il resterait à en tirer la « substantifique moelle » pour se rendre compte, avec toute l’humilité nécessaire,  non seulement  des  défis à relever   mais aussi  des contraintes intellectuelles,expérimentales et financières qu’ils imposent aux chercheurs . Tout porte à croire que les démarches engagées seront sources de progrès  et d’ accomplissements pour la santé humaine.
Cependant dans  le contexte,  il  semblait opportun afin de  rester convenablement renseigner, de clarifier la nature de l’objet biologique à l’origine de cette problématique mondiale : un virus pathogène pour l’homme et destructeur pour le fonctionnement des sociétés humaines.
C’est le pari qui a été pris en rédigeant un article sur le « monde viral » et en le  faisant paraître sur ce  site dévolu à l’histoire de l’école laïque qui fut décrite par ses fondateurs comme celle de la Science et la Raison.
       Les visiteurs pourront  consulter en cliquant ici, l’article en question rédigé par un de nos adhérents et  intitulé :
  » Le monde hostile des virus » 

La 104è commémoration du génocide des Arméniens : la pandémie de Covid 19 en cours ne doit  laisser place à aucune forme de négationnisme

C’est le 24 avril 1915 que commencèrent les arrestations arbitraires d’intellectuels arméniens à Constantinople.
Malgré la pandémie, la commémoration du 24 avril 2020 a eu cours à Erdevan. Le président de la République arménienne, Armen  Sarkissian, y a rappelé avec force:
 » Il est fondamental d’avoir la mémoire des épreuves passées ; la négation des crimes perpétrés entre 1915 et 1923 crée un espace pour la xénophobie, la discrimination et l’intolérance ».
Les visiteurs pourront consulter à ce propos, en cliquant sur les liens ci-dessous :

Quelles leçons  tirer de la pandémie mortelle provoquée par le coronavirus  SARS-CoV-2 pour jeter les bases  d’un monde meilleur  pour notre planète et l’humanité qu’elle porte ?

Les visiteurs confrontés au quotidien aux effets directs ou indirects de la « crise sanitaire » et à ceux résultant de sa gestion par les pouvoirs publics pourront consulter, en cliquant ci-dessous, un article récent à ce propos de la philosopheCatherine Kintzler intitulé :
Être dignes de Pasteur est un devoir « 
Nous la remercions pour sa contribution faisant référence notamment à d’autres épidémies mondiales meurtrières telles que :
– la grippe espagnole de  1919-1920 (virus H1N1),
– la grippe asiatique  de type A de  1957-1958 (virus  H2N2),
– la grippe  de Hong-Kong de type A de 1969  (virus H3N2).
Il est rappelé  que :
1. La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse  contagieuse provoquée par certains virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridés : celui de la grippe A,le virus de la grippe B, le virus de la grippe C et le virus de la grippe D. Elle touche  les oiseaux et certains mammifères, dont le porc, le phoque et l’homme.
2. La classification des virus grippaux ne s’applique qu’aux virus de type A dont certains sont hautement pathogènes pour l’homme. Elle s’appuie sur les propriétés antigéniques de l’hémagglutinine (H) et de la neuramidinase(N). Il existe 18 sous-types H et 11 sous-types N. Ceci peut donc conduire à 18 X 11 soit 198 combinaisons. Chez l’homme, il existe des virus à H1, H2, H3 et N1 ou N2 responsables de la grippe annuelle.
3.L’hémagglutinine (H) est une glycoprotéine antigénique présente à la surface du virus de la grippe. Elle est responsable de la fixation des particules virales à des récepteurs  localisée sur la cellule cible. Le terme hémagglutinine provient de la faculté de la protéine à agglomérer les érythrocytes hématiques.
4.La neuramidinase(N) est une enzyme (glycoside hydrolase) antigénique présente à la surface des virus de la grippe. Elle participe à la mobilité des particules virales à travers le mucus des  voies respiratoires ainsi qu’à la migration des virions produits au sein des cellules infectées.
                                    (D’après Wikipedia:https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe )

« La nature en train de se révolter » avec une épidémie de  Covid -19. L’humilité  vicieuse  des adorateurs du chagrin

Tel est le titre de l’article publié récemment par la philosophe Catherine Kintzler dans son Blog revue Mezetulle. Les visiteurs pourront  le consulter en cliquant ici.
Il s’agit d’une mise au point nécessaire au moment où la gravité de la pandémie déclenchée par le coronavirus SARS-CoV-2 ne cesse de s’affirmer. Au-delà des souffrances provoquées, cette pandémie suscite non seulement les controverses les plus diverses sur le plan scientifique et médical mais aussi les propos étonnants des « adorateurs du chagrin ».
Faut-il en effet rappeler que les épidémies de peste, fréquentes au Moyen Age y compris dans nos campagnes finistériennes, étaient considérées comme des malheurs nécessaires exprimant la volonté de Dieu de punir les mécréants?
Faut-il aussi stigmatiser la référence à  la  « punition divine » imprégnant le propos récent de l’archevêque de Reims selon lequel l’épidémie en cours est « un signal pour nous dire que nous devons, personnellement et collectivement, changer de mode de vie, sortir de la frénésie de l’activité et des loisirs » ?
          On n’en attendait pas tant…  en ce printemps 2020 !

L’irruption du SARS-CoV-2 cruel révélateur  d’une catastrophe planétaire et le « point alpha » pour changer  la marche  du monde… 

Les visiteurs sont invités à prendre connaissance d’un article à ce propos intitulé : « Coronavirus 2020 -point alpha ».
Ecrit par Anne Baudart, philosophe, il a été publié récemment dans Mezetulle, le Blog-revue de Catherine Kintzler.
Celles-ci ne manqueront pas, dans le contexte, d’inciter les visiteurs à oeuvrer utilement au retour à l’essentiel dans un pacte social régénéré et respecté ; misant sur leur imagination, leur intelligence et leur civisme!…

Stupeur et indignation à la révélation des abus sexuels de Jean Vanier (1928-2019), président-fondateur des Communautés de l’Arche

Ancien officier de marine au Canada, ce théologien catholique  avait créé en 1964 les Communautés de l’ARCHE.  Actuellement on en compte 147 réparties sur les 5 continents dont 32 en France (avec un certain nombre en Bretagne).
Reconnues comme des établissements médico-sociaux, elles accueillent des adultes souffrant de handicaps mentaux.
Selon la presse une enquête diligentée par l’Arche elle-même a révélé récemment que Jean Vanier aurait, sous le couvert de justifications mystiques, abusé sexuellement d’au moins six femmes adultes non handicapées (entre 1970 et 2005).
Les visiteurs intéressés par l’origine de ces  déviances et par leurs conséquences fâcheuses sur les victimes et leur institution pourront consulter, en cliquant ici, un article récent de Marc Maronne à ce sujet paru dans Golias News.

Confinement : mode d’emploi ! Pour s’en sortir, enfermons-nous et déconfinons nos esprits !

Afin de s’en convaincre les visiteurs sont invités à consulter, en cliquant ici, trois textes fondateurs à cet égard récemment mis en ligne sur le site Mezetulle, le bloc-revue de Catherine Kintzler. Que cette collègue soit assurée de notre reconnaissance pour l’importance de sa contribution et de son soutien.
Peuvent nous aider à y parvenir: le travail de l’esprit, l’esprit des arts et des éléments fondateurs extraits des pensées de :
– René DESCARTES (1596-1650),le fondateur de la philosophie rationaliste et de la méthode d’accès à la vérité.
Godfried Wilhem LEIBNIZ (1646-1716), pour qui  » une idée est claire quand elle suffit pour reconnaître une chose et à la distinguer ».
– Nicolas de CONDORCET  (1743-1794), l’authentique esprit des Lumières pour qui le progrès ne saurait intervenir sans une instruction générale dispensée dans une école publique ,laïque et gratuite. On lui doit cette parole révolutionnaire opportune :  » Toute société qui n’est pas éclairée par des philosophes est trompée par des charlatans.

Posts Navigation

ARTICLES RECENTS

Quelle est donc l’urgence pour le jour d’après ?
La succession de l’ex-cardinal Barbarin – le gag sans précédent de  Anne SOUPA ; une affaire à suivre
10 mai 2020  – Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage
Le monde hostile des virus ; une vérité à tempérer !
La 104è commémoration du génocide des Arméniens : la pandémie de Covid 19 en cours ne doit  laisser place à aucune forme de négationnisme
Quelles leçons  tirer de la pandémie mortelle provoquée par le coronavirus  SARS-CoV-2 pour jeter les bases  d’un monde meilleur  pour notre planète et l’humanité qu’elle porte ?
« La nature en train de se révolter » avec une épidémie de  Covid -19. L’humilité  vicieuse  des adorateurs du chagrin
L’irruption du SARS-CoV-2 cruel révélateur  d’une catastrophe planétaire et le « point alpha » pour changer  la marche  du monde… 
Stupeur et indignation à la révélation des abus sexuels de Jean Vanier (1928-2019), président-fondateur des Communautés de l’Arche
Confinement : mode d’emploi ! Pour s’en sortir, enfermons-nous et déconfinons nos esprits !
Promotion ENF 1946-1949  ATOMICK, la bien nommée, récemment remise à jour !
Pédophilie dans l’église et cléricalisme aux abois – « Codicille pour des confidences »
 » Nul ne pourra  être inquiété pour ses opinions, même religieuses « 
ASVPNF : Appel à cotisation 2020.
Sous l’égide de la République Française le blasphème, non  défendu  par la loi, se présente comme une atteinte à rien du tout. Il ne peut donc faire l’objet de délit
Campagne des élections municipales de mars 2020 – La contribution du Comité laïcité 35
L’affaire Mila et le « nouveau délit » de blasphème
Chronique anticléricale (suite) – Une turpitude épiscopale  à l’encontre du devoir d’humanité.
27 janvier 1945-27 janvier 2020.   75 ans après la libération du camp d’extermination nazi allemand d’AUSCHWITZ par l’Armée Rouge pourquoi devient-il si difficile de nommer et de commémorer ce passé barbare si tragique pour l’humanité ? 
Encore du nouveau à l’Amicale Laïque de Concarneau
Voeux pour 2020 des membres du Bureau de l’ASVPNF aux adhérents, donateurs, associations amies de l’Association ainsi qu’aux collectivités territoriales et institutions académiques l’assurant de leur soutien
La promotion orpheline provisoirement baptisée : 1970, Les « Russes », appellation hautement prémonitoire, a récemment été identifiée
Ressources patrimoniales normaliennes (suite…) – Des collecteurs de mémoire poursuivent patiemment leur travail !
Un additif important au « livre d’or » de la Promotion Belzebuth (1955-1959)
Chronique anticléricale. Faut-il sauver le soldat de l’église latine BARBARIN  ?
Commémoration du 11 novembre 2019. Fleurissement du Monument des Instituteurs et Institutrices  du Finistère  mort(e)s pour la France
Le port du voile islamique dans les services publics et notamment à l’Ecole publique; c’est l’affaire de qui ?
Convocation de l’AGO de l’ASVPNF du 18 novembre 2019.
AMICALE LAÏQUE de CONCARNEAU : Nouvelles activités  
L’évêque de MONTAUBAN  organise une session de prière pour les prêtres pédophiles
Promotions « orphelines » retrouvées (Les Menestrels, Les Satellites)
Promotions orphelines retrouvées (Le Pourquoi Pas, Les Aiglons, Héraklès)
Réchauffement climatique ??? Les regrettables  erreurs et détournements du GIEC
Une respiration laïque bien salutaire  !  » Accompagnateurs des sorties scolaires : et si on leur proposait la Respiration Laïque »
Amicale laïque de CONCARNEAU – Nouvelle activité d’octobre 2019
« Le temps des  instituteurs » (Guy Dessauw) 
Les oeuvres  inédites de Pierre Jakez Hélias révélées à l’occasion du vingt quatrième anniversaire de son décès
Des mesures contre la marginalisation sociale par l’illectronisme ?
Contre l’embrigadement de nos enfants et de notre jeunesse au nom du réchauffement climatique !
Amicale laïque de Concarneau : reprise des activités (année 2019-2020)
Parution de la Lettre d’Information n°3 de l’ASVPNF
Parution de la 3è Lettre d’Information  de l’Association pour la Sauvegarde  et la Valorisation du Patrimoine Normalien du Finistère (ASVPNF)
Justice divine et justice humaine
« Crédulité » – ou – Quand les croyances  vont à l’encontre de ce qui est prouvé par toute la communauté scientifique
Expositions et rendez-vous de juillet 2019 au MUNAE de Rouen
Activités et expositions présentées dans la lettre d’information n°8 de l’AMNEPE ( Amis du Musée National de l’Education, des Musées de l’Ecole et du Patrimoine Educatif ).
L’amicale laïque de Concarneau fête ses quatre-vingts ans
Célébration de la sixième Journée nationale de la Résistance
Le Musée de l’Ecole, créé par Jules Ferry et Ferdinand Buisson, célèbre ses 140 ans
Amicale laïque de Concarneau : Réunion du groupe de réflexion le 15 Mai 2019
Fleurissement du Monument aux Instituteurs du Finistère Morts pour La France
Journée Mondiale (2019) de la Liberté de la Presse
Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation (28 avril 2019)
L’actualité et la sauvegarde de nos patrimoines !
24 avril 2019 : Journée nationale de commémoration du génocide des Arméniens  (Medz Yeghern)
Photos de Promotions ENG
Chronique printanière des turpitudes ecclésiales récentes (à suivre)
Intangibilité de la LOI de 1905 sur la  séparation des églises et de l’Etat (à suivre)
Participons aux activités exemplaires de l’Amicale laïque de Concarneau
Célébrons la Journée Internationale  2019 des Droits des Femmes