SAUVEGARDER & VALORISER

Préparatifs de la célébration du cinquantenaire de l’école publique …  Des projets à assumer et une réalisation exemplaire !

Les visiteurs intéressés pourront s’imprégner ce cette problématique de 1930 en consultant ici  trois fichiers :

L’Ecole et la  Terre

Les visiteurs déjà  sensibilisés  à l’irruption de cette problématique et à l’implication des instituteurs des écoles rurales dans la modernisation de l’agriculture pourront consulter en cliquant ici un article paru en 1930 dans l’hebdomadaire Le Citoyen.

L’implication du Citoyen dans la défense de l’école laïque et de ses maîtres à l’été 1927

Les visiteurs pourront consulter en cliquant ici trois articles exemplaires à cet égard extraits de l’hebdomadaire républicain de l’époque :

La défense acharnée  de l’école laïque et de ses maîtres au printemps 1927

Les visiteurs  pourront prendre connaissance, ici de 3 documents parus dans Le Citoyen du 5 mai 1927 témoignant de l’âpreté de la bataille et de la volonté farouche des  défenseurs de l’école laïque :

Retour (en 1927) sur les propos et les biographies de fondateurs de l’Ecole Laïque

Les visiteurs pourront consulter en cliquant ici 4 articles publiés dans l’hebdomadaire Le Citoyen en mars et en mai 1927 :

La défense des Lois Laïques : un combat de tous les instants

Les visiteurs intéressés, militants ou pas, pourront prendre consulter en cliquant ici un texte fondateur de A. Bayet écrit en 1928 et rendant compte de l’offensive congréganiste contre la loi du 1er juillet 1901 relative au Contrat d’Association.

1929 – « Crise » ou « Incidents » à l’ENG de Quimper

Les visiteurs intéressés pourront consulter ICI un ensemble d’articles s’y rapportant  publiés en juin et juillet 1929.   Ils ont été numérisés à partir de l’hebdomadaire Le Citoyen, Organe de concentration républicaine,  qui était publié à Quimper et se trouve en dépôt aux Archives départementales du Finistère :

– 1.Incidents à  l’ENG
– 2. »Sous l’oeil des cléricaux » et  « Après les incidents de Quimper »
– 3. Une gerbe de réflexions. Autour des incidents de l’Ecole Normale
– 4. Tribune laïque. Pourquoi je démissionne ?
– 5. Sous l’oeil des cléricaux . Qu’on en finisse!

« René DANIEL, combattant de l’Ecole Laïque »

Un nouvel article de Alain Le Goff qui poursuit inlassablement le collectage d’éléments fondateurs de notre patrimoine normalien. Il était important que la mémoire et l’histoire emblématiques de  R. Daniel fussent distinguées parmi celles de nos anciens ,ceux appartenant à la promotion lauréate du concours d’entrée à l’EN en 1914. 

     Ainsi qu’il apparaît dans la synthèse présentée aux lecteurs, son cursus normalien et ses suites immédiates furent des plus difficiles. Revenu vivant de la guerre, ses études étant  inachevées, il débuta sa carrière d’instituteur à Trégunc (F-29910) en 1921 dans une classe de 92 « petits » trégunois majoritairement bretonnants…   Nommé en 1925 à l’école du village de Saint-Philibert en Trégunc , il y  développa,le premier, une collaboration fructueuse avec Célestin Freinet. Ce fut la découverte de la vie à l’école via les « textes libres » , « l’imprimerie à l’école » et la « correspondance scolaire ». Il paraît juste de dire qu’à eux deux (avec la complicité de leurs élèves), ils ont apporté une contribution majeure  à  l’évolution des pratiques pédagogiques  de l’Ecole publique de la 3è République  vers la modernité. 

     Ce fut l’ouverture sur l’Ecole de la vie et de la paix trouvant ses racines (chez )- et exerçant son rôle émancipateur (sur)- les plus déshérités de la société des paysans et des marins-pêcheurs de l’époque. L’engagement de R. Daniel pour la défense de l’école laïque fut permanent et rude au point de se retrouver, en 1934, au tribunal face à l’évêque de Quimper!…  On retiendra aussi, le caractère exceptionnel de la collaboration et des échanges qu’il entreprit dès 1927 avec un instituteur allemand.Cette expérience exemplaire prit fin en 1933 dans le silence imposé par la montée de l’hitlérisme.

 René Daniel faisait savoir qu’il « faisait le métier qu’il aimait » , un métier d’émancipateur ayant vocation première à promouvoir la paix et la justice sociale. Un exemple à méditer !

      Les abonnés et lecteurs intéressés pourront consulter  EN CLIQUANT ICI le document de synthèse proposé par Alain le Goff.

Le discours de Jules Ferry sur l’Ecole Laïque à l’Assemblée Nationale le  6 juin 1889

Jules Ferry quitte le pouvoir politique en 1885 après avoir  fait voter  les Lois portant son nom (lois scolaires instituant la trilogie fondatrice  : obligation, gratuité ,laïcité). Il échoue à l’élection présidentielle de décembre 1887.  Député du département des Vosges jusqu’en 1889,  il prononce un discours important sur  l’école laïque qu’il a instituée,discours que les visiteurs pourront consulter en cliquant ici.
Le document correspondant est accessible en cliquant ici

Enfant cachés et scolarisés en Haute Bretagne, sous le régime de Vichy

Les visiteurs intéressés pourront prendre connaissance, en cliquant icide la dure histoire inédite des trois frères Khernamann pendant la triste période 1942-1945. Les patronymes des principaux acteurs du récit, les désignations des localités concernées ont été anonymés pour des raisons évidentes.

Posts Navigation

ABONNEMENT

Inscrivez-vous ci-dessous pour être averti par mail quand un nouvel article paraît dans la rubrique actualités :

ARTICLES

Préparatifs de la célébration du cinquantenaire de l’école publique …  Des projets à assumer et une réalisation exemplaire !
L’Ecole et la  Terre
L’implication du Citoyen dans la défense de l’école laïque et de ses maîtres à l’été 1927
La défense acharnée  de l’école laïque et de ses maîtres au printemps 1927
Retour (en 1927) sur les propos et les biographies de fondateurs de l’Ecole Laïque
La défense des Lois Laïques : un combat de tous les instants
1929 – « Crise » ou « Incidents » à l’ENG de Quimper
« René DANIEL, combattant de l’Ecole Laïque »
Le discours de Jules Ferry sur l’Ecole Laïque à l’Assemblée Nationale le  6 juin 1889
Enfant cachés et scolarisés en Haute Bretagne, sous le régime de Vichy
Mémoires d’une normalienne quimpéroise des années 30
L’enseignement de l’histoire en question en 1929 !
Edouard Herriot (1872-1957) et l’Ecole Unique
L’Instituteur Laïque et l’Ecole Républicaine
Histoire scolaire de la Bretagne : les treize collèges d’avant la Révolution!…
L’immixtion de « taupes » à l’ENG de Quimper en 1929 : une nouvelle mensongère diffusée par Le Citoyen
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (4)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (3)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (2)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (1)
Les trousseaux des lauréat(e)s des concours d’entrée dans les Ecoles Normales du Finistère (années 60)
La lettre circulaire du  Directeur de l’ENG aux lauréats du Concours d’entrée de juin 1968…
Des taupes jésuites au séminaire laïque de Roz Avel.
L’album-souvenir de Guy GANDOUIN et le fonds photographique y afférent accessibles sur le site
Les combats du Syndicat de l’Enseignement laïque du Finistère en1934
Restrictions budgétaires et répression contre les élèves-maîtres sortants et les instituteurs publics en 1934
Défense et Action Laïques en Finistère ; quelques repères sur la période de l’entre deux guerres
« Mistri-skol laïk » : les maîtres de l’école laïque du Finistère confrontés aux turpitudes de 1934, prémices de la fin  de la Troisième République ! 
Quand l’Ecole Publique et la Laïcité étaient malmenées, en 1934, dans le canton de Plogastel-Saint-Germain (F-29710)
Que sont donc devenus  les  normaliens et  les normaliennes des promotions 1936-1939?
« AVOIR 20 ANS EN 40 »
Le sport à l’EN de Quimper
A la fin du 19è siècle, le dur apprentissage du métier d’enseignante d’une jeune institutrice sortie de l’Ecole Normale d’Institutrices de Quimper en 1893 et nommée à Ergué-Gabéric
Quand l’antiparlementarisme s’attaque à la République, l’école laïque est toujours parmi les premières victimes
Histoire fondatrice des ECOLES de HAMEAU du Finistère créées sous la 3è République
« Fougue et méthode(s) » de Germaine Le Goff, Penn Sardin penn-kalet, devenue une institutrice célèbre au siècle dernier grâce à l’Ecole Normale
Le Professeur d’EPS Guy GANDOUIN : biographie et album souvenir
L’enseignement primaire en Finistère avant la loi GUIZOT (28 juin 1833)
La promotion sociale  par les Ecoles Normales Primaires
« Petite histoire » des écoles publiques de hameau créées sous la 3ème République
Les enjeux des élections législatives de 1928 ; les dangers qu’on ne veut pas voir… Suite au scrutin uninominal à deux tours par arrondissement, la droite, alliée au centre droit et au centre gauche, remporte la majorité (!…)
Lorsque l’on retrouve trace des associations des anciens élèves des écoles normales de Quimper…
La défense des Lois laïques en Finistère en mai 1929 : l’annonce du meeting du Comité départemental de défense laïque du 15 mai, dans Le Citoyen du 5 mai
Lorsque l’ENG de Quimper fut réquisitionnée par l’occupant allemand pour « recueillir » les officiers de l’armée française en débâcle, avant et après le soi-disant armistice du 22 juin 1940
Appel à manifester pour la défense de l’Ecole Laïque (mai 1927)
L’ECOLE de la TROISIEME REPUBLIQUE
En décembre 1968, la MGEN clarifie les situations des normaliens vis-à-vis de la  Sécurité Sociale
Une brochure emblématique de l’ENG de Quimper
Le monument érigé en 1924 dans la Cour d’Honneur de l’ENG de Quimper 
Le monument aux morts de l’ENG de Quimper, non inauguré en 1924 (1)
Le Monument aux Morts de l’ENG non inauguré en 1924 (2)
JEAN NÉDÉLEC  (1920) 
Centenaire de l’ENG
« Laïcité : construire sa liberté en respectant celle des autres » ; Vincent PEILLON (2013)
Promotion ANASTASIE, ENG ,1939-1942 – courage et anticipation
La crise de 29 à l’Ecole Normale de Quimper, par Arlette ROUDAUT
Aux anciens combattants
Alain Signor (1905-1970)
ALBERT TRIVIDIC (1909-1990)*
LES INSTITUTEURS FINISTERIENS DE LA GRANDE GUERRE
Action mémorielle
Fanions – revers à retrouver
JEAN NEDELEC – 1920-1980 : 60 ans de vie militante dans le Finistère

Posts Navigation