SAUVEGARDER & VALORISER

Réformer l’enseignement secondaire à la fin du 19è siècle…

Quand le « Réveil de Morlaix » de juin 1898 fait état des projets de réforme de Jules Lemaître s’agissant d’enseignement classique et d’enseignement moderne, il oublie de pointer les questions posées par l’institution récente de l’enseignement secondaire des jeunes filles (loi du 21 décembre 1880).
Considéré aujourd’hui comme un enseignement au rabais il  fut, selon A. Prost*,  « créé plus tard, moins long, amputé du latin et de la philosophie, privé de baccalauréat; l’enseignement des jeunes filles traduit bien l’inégalité des deux sexes et l’infériorité dans laquelle l’élite administrative et politique(masculine) voulait tenir les femmes « 
Quoi qu’il en fut, les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ici,  l’article révélateur paru dans l’hebdomadaire morlaisien de juin 1898.

* In Antoine Prost: Inférieur ou novateur? L’enseignement secondaire des jeunes filles (1880-1887); Histoire de l’Education, 115-116, 2007 . 

Quand à la rentrée 1938  et malgré le contexte chargé, on envisage encore les réformes de l’Enseignement initiées par Jean ZAY sous le Front Populaire,

le journal catholique et royaliste La Résistance appelle a priori à la désobéissance civique et à la guerre scolaire.
Les visiteurs intéressés pourront consulter à ce sujet en cliquant ici un document relatif à Jean ZAY et ici un document 2  reproduisant l’article paru dans La Résistance, le 1er octobre 1938.

La lutte farouche des catholiques et des royalistes contre la  Loi de Séparation de 1905 (Lezenn an disparti en breton trégorrois)

Après la publication de son pamphlet virulent « Jour de deuil » , suite au vote du projet de loi par la Chambre des députés, Albert de Mun entreprend de convaincre les sénateurs (et leurs électeurs) de s’y opposer… le  moment venu.
    Les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ici son nouvel article intitulé ; « Séparation ; le Sénat et ses électeurs », paru lui-aussi en juillet 1905 dans le journal La Résistance (Croix de Morlaix) où s’expriment sa morgue et sa hargne envers et contre le projet de loi et ses défenseurs.

L’appel au Deuil de Albert de MUN  faisant suite à l’adoption, par la Chambre des Députés, du projet de loi de séparation des églises et de l’Etat en juillet 1905

Les visiteurs intéressés par l’histoire de ce texte majeur de la IIIè République (toujours d’actualité !) pourront consulter en cliquant ici un article écrit à ce propos par  l’académicien, député de Morlaix de 1894 à 1914. Il fut publié dans l’hebdomadaire La Résistance (La Croix de Morlaix) le 8 juillet 1905.

Avec SPINOZA (1632-1677), prince des philosophes, contre les dogmes et pour une pensée rationaliste fondatrice de démocraties tolérantes et laïques

Les visiteurs intéressés par l’oeuvre de Spinoza sont invités à consulter en cliquant ici un article de Pascal Hubert paru dans Golias du 26 juin 2019 et intitulé : « Désir , joie et libre pensée »

Instantanés de la vie normalienne quimpéroise du début du 20è siècle

Suite à la signature d’une convention d’utilisation de numérisations en haute définition (300DPI) à titre gracieux entre le MUNAE et l’ASVPNF, 18 fichiers de photos et documents relatifs aux Ecoles Normales Primaires du Finistère ont été mis à notre disposition.
(cliquez sur le vignettes pour acceder au diaporama)

 

Ces fichiers sont soumis au copyright : © Reseau canopee – le musee national de l’education

Souvenirs de la Guerre d’Algérie parJacques Denniélou

La guerre d’Algérie (1954-1962) se trouva implacablement sur le parcours de bon nombre d’anciens normaliens -le plus souvent sursitaires- appelés « sous les drapeaux » dès la fin de leur stagiarisation. Elle ne manqua pas de laisser son empreinte sur leur jeunesse et leur entrée dans la vie active.
Jusqu’à présent, peu d’entre eux se  sont exprimés sur la nature et le sens des expériences vécues au cours de cette période fondatrice de leur vie d’éducateur. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que nous accueillons sur le site de notre Association le témoignage de Jacques Denniélou (promotion ENG, 54-58). Il l’a intitulé  « CHERCHELL », la ville où il débuta son « cursus » algérien à l’Ecole Militaire d’Infanterie.
Les visiteurs pourront en prendre connaissance en cliquant ici. L’Association salue cette contribution qui en appelle d’autres et remercie chaleureusement son auteur.

L’inquisition en marche en 1928 , quand l’évêque  Pasquier se fait pourvoyeur de prison

Il s’agit des suites de l’affaire Pasquier/Martin qui fit grand bruit à l’époque. Pasquier était évêque de Séez (Orne) alors que René Martin était directeur-gérant du Flambeau qui stigmatisait durement le cléricalisme ambiant et ses exactions récurrentes. Ce périodique de la Libre Pensée avait publié en 1927, dans la rubrique « Le Livre d’Or des Curés », un écho accusant l’évêque d’avoir favorisé la fuite d’un prêtre de l’Orne, poursuivi pour attentats aux moeurs.
L’évêque porta l’affaire en justice, laquelle condamna sévèrement R. Martin à lui verser des dommages-intérêts d’un montant tel qu’il ne put s’en acquitter. Il se retrouva enfermé à la prison du Bouguen à Brest… les frais occasionnés étant réglés par l’évêque. R. Martin souffrant de tuberculose n’y tarda pas à mourir.
Cette triste affaire suscita beaucoup d’indignation dans certains milieux finistériens. Le Flambeau recueillit les appréciations portées par des hommes politiques, des responsables d’un syndicat enseignant, de la Ligue des droits de l’homme et du Comité départemental d’Action laïque et les publia dans son numéro de novembre 1928.
Les visiteurs intéressés pourront consulter, en cliquant ici, l’article en question où sont présentés successivement les attendus de l’affaire et du jugement du tribunal correctionnel de Brest ainsi que les appréciations portées par quelques personnalités…

Hommage à Jean CORNEC, Président de la FCPE de 1956 à 1980

Le 11 mai dernier Alain CORNEC, organisait à Logonna-Daoulas(F-29460) – sur les terres chères à  ses parents et à ses grands-parents – une exposition et un colloque sur la Laïcité en 2019, rendant ainsi un vibrant hommage à l’oeuvre de son père Jean, né en 1919 et décédé en 2003.
Les visiteurs du site pourront consulter en cliquant ci-dessous trois documents ayant trait à cet évènement fondateur intervenant au moment où l’intangibilité de la Loi de Séparation de 1905 semble encore poser question.

« Votre bouche nous livrait de l’or »; l’hommage de Jacques Denniélou, à Pierre Jakez Hélias, son professeur de français à l’ENG de Quimper

Lauréat du Prix Louis Germain académique en 1997, J. Denniélou reçut son prix des mains de M. Le Recteur de l’Académie de Rennes. L’évènement donna lieu à un article publié dans Ouest-France du 15 mai 1997, article retrouvé récemment par un de nos adhérents.
Les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ci-dessous, trois documents illustrant l’attribution de cette distinction :

Posts Navigation

ABONNEMENT

Inscrivez-vous ci-dessous pour être averti par mail quand un nouvel article paraît dans la rubrique actualités :

ARTICLES

Réformer l’enseignement secondaire à la fin du 19è siècle…
Quand à la rentrée 1938  et malgré le contexte chargé, on envisage encore les réformes de l’Enseignement initiées par Jean ZAY sous le Front Populaire,
La lutte farouche des catholiques et des royalistes contre la  Loi de Séparation de 1905 (Lezenn an disparti en breton trégorrois)
L’appel au Deuil de Albert de MUN  faisant suite à l’adoption, par la Chambre des Députés, du projet de loi de séparation des églises et de l’Etat en juillet 1905
Avec SPINOZA (1632-1677), prince des philosophes, contre les dogmes et pour une pensée rationaliste fondatrice de démocraties tolérantes et laïques
Instantanés de la vie normalienne quimpéroise du début du 20è siècle
Souvenirs de la Guerre d’Algérie parJacques Denniélou
L’inquisition en marche en 1928 , quand l’évêque  Pasquier se fait pourvoyeur de prison
Hommage à Jean CORNEC, Président de la FCPE de 1956 à 1980
« Votre bouche nous livrait de l’or »; l’hommage de Jacques Denniélou, à Pierre Jakez Hélias, son professeur de français à l’ENG de Quimper
Attendus récents de la chronique anticléricale 
Les DAVIDEES ; institutrices laïques catholiques formées dans les écoles normales primaires
L’Ecole à l’épreuve du colonialisme : Une exposition du Musée National de l’Education à ROUEN ( du 8 avril 2017 au  2 avril 2018) intitulée  » L’école en Algérie, l’Algérie à l’école depuis 1830″
Chronique antireligieuse (suite) :  » Aux assassins de FERRER « , poème dédié à Francisco Ferrer, martyr de la Pensée Libre
Chronique antireligieuse : Francisco FERRER (1859-1909), fondateur de l’ECOLE MODERNE RATIONALISTE à Barcelone, un martyr de la Pensée Libre
Sagas normaliennes quimpéroises: de père à fille et d’oncle à neveu
Les grands meetings de Défense Laïque de décembre 1930 en Finistère
Un scandale dénoncé en 1930 : l’irruption de  moniteurs et de monitrices dans l’encadrement des élèves des  écoles privées !
Organisation de l’école « libre » : en 1930 « on » se proposait de créer des écoles normales catholiques interdiocésaines !
Quand le patronyme d’un ancien Professeur de Français à l’ENG est retenu par le Conseil municipal de la Commune de Cléden Poher (29270) pour la dénomination de son école publique communale
A la recherche des anciens directeurs de l’ENG
En 1930, pour « conserver » les instituteurs formés à l’Ecole Normale et sauver l’Ecole laïque, on découvre l’urgence de la revalorisation de la situation matérielle des maîtres !
Les délégations de stagiaires pour les normaliens et normaliennes des promotions 1927-1930
Directeurs et Directrices des Ecoles Normales Primaires de Quimper . J. Le Poëzat-Guigner, Directeur de l’ENG (1957-1972)
Préparatifs de la célébration du cinquantenaire de l’école publique …  Des projets à assumer et une réalisation exemplaire !
L’Ecole et la  Terre
L’implication du Citoyen dans la défense de l’école laïque et de ses maîtres à l’été 1927
La défense acharnée  de l’école laïque et de ses maîtres au printemps 1927
Retour (en 1927) sur les propos et les biographies de fondateurs de l’Ecole Laïque
La défense des Lois Laïques : un combat de tous les instants
1929 – « Crise » ou « Incidents » à l’ENG de Quimper
« René DANIEL, combattant de l’Ecole Laïque »
Le discours de Jules Ferry sur l’Ecole Laïque à l’Assemblée Nationale le  6 juin 1889
Enfant cachés et scolarisés en Haute Bretagne, sous le régime de Vichy
Mémoires d’une normalienne quimpéroise des années 30
L’enseignement de l’histoire en question en 1929 !
Edouard Herriot (1872-1957) et l’Ecole Unique
L’Instituteur Laïque et l’Ecole Républicaine
Histoire scolaire de la Bretagne : les treize collèges d’avant la Révolution!…
L’immixtion de « taupes » à l’ENG de Quimper en 1929 : une nouvelle mensongère diffusée par Le Citoyen
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (4)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (3)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (2)
Les lendemains de crise à l’ENG de Quimper en 1929 (1)
Les trousseaux des lauréat(e)s des concours d’entrée dans les Ecoles Normales du Finistère (années 60)
La lettre circulaire du  Directeur de l’ENG aux lauréats du Concours d’entrée de juin 1968…
Des taupes jésuites au séminaire laïque de Roz Avel.
L’album-souvenir de Guy GANDOUIN et le fonds photographique y afférent accessibles sur le site
Les combats du Syndicat de l’Enseignement laïque du Finistère en1934
Restrictions budgétaires et répression contre les élèves-maîtres sortants et les instituteurs publics en 1934
Défense et Action Laïques en Finistère ; quelques repères sur la période de l’entre deux guerres
« Mistri-skol laïk » : les maîtres de l’école laïque du Finistère confrontés aux turpitudes de 1934, prémices de la fin  de la Troisième République ! 
Quand l’Ecole Publique et la Laïcité étaient malmenées, en 1934, dans le canton de Plogastel-Saint-Germain (F-29710)
Que sont donc devenus  les  normaliens et  les normaliennes des promotions 1936-1939?
« AVOIR 20 ANS EN 40 »
Le sport à l’EN de Quimper
A la fin du 19è siècle, le dur apprentissage du métier d’enseignante d’une jeune institutrice sortie de l’Ecole Normale d’Institutrices de Quimper en 1893 et nommée à Ergué-Gabéric
Quand l’antiparlementarisme s’attaque à la République, l’école laïque est toujours parmi les premières victimes
Histoire fondatrice des ECOLES de HAMEAU du Finistère créées sous la 3è République
« Fougue et méthode(s) » de Germaine Le Goff, Penn Sardin penn-kalet, devenue une institutrice célèbre au siècle dernier grâce à l’Ecole Normale
Le Professeur d’EPS Guy GANDOUIN : biographie et album souvenir
L’enseignement primaire en Finistère avant la loi GUIZOT (28 juin 1833)
La promotion sociale  par les Ecoles Normales Primaires
« Petite histoire » des écoles publiques de hameau créées sous la 3ème République
Les enjeux des élections législatives de 1928 ; les dangers qu’on ne veut pas voir… Suite au scrutin uninominal à deux tours par arrondissement, la droite, alliée au centre droit et au centre gauche, remporte la majorité (!…)
Lorsque l’on retrouve trace des associations des anciens élèves des écoles normales de Quimper…
La défense des Lois laïques en Finistère en mai 1929 : l’annonce du meeting du Comité départemental de défense laïque du 15 mai, dans Le Citoyen du 5 mai
Lorsque l’ENG de Quimper fut réquisitionnée par l’occupant allemand pour « recueillir » les officiers de l’armée française en débâcle, avant et après le soi-disant armistice du 22 juin 1940
Appel à manifester pour la défense de l’Ecole Laïque (mai 1927)
L’ECOLE de la TROISIEME REPUBLIQUE
En décembre 1968, la MGEN clarifie les situations des normaliens vis-à-vis de la  Sécurité Sociale
Une brochure emblématique de l’ENG de Quimper
Le monument érigé en 1924 dans la Cour d’Honneur de l’ENG de Quimper 
Le monument aux morts de l’ENG de Quimper, non inauguré en 1924 (1)
Le Monument aux Morts de l’ENG non inauguré en 1924 (2)
JEAN NÉDÉLEC  (1920) 
Centenaire de l’ENG
« Laïcité : construire sa liberté en respectant celle des autres » ; Vincent PEILLON (2013)
Promotion ANASTASIE, ENG ,1939-1942 – courage et anticipation
La crise de 29 à l’Ecole Normale de Quimper, par Arlette ROUDAUT
Aux anciens combattants
Alain Signor (1905-1970)
ALBERT TRIVIDIC (1909-1990)*
LES INSTITUTEURS FINISTERIENS DE LA GRANDE GUERRE
Action mémorielle
Fanions – revers à retrouver
JEAN NEDELEC – 1920-1980 : 60 ans de vie militante dans le Finistère

Posts Navigation