Rémunérations, avancement et retraites des Instituteurs à la fin du 19è siècle

Les visiteurs intéressés par les débats parlementaires ayant trait à cette question vitale pour la dignité des Hussards  noirs de la 3è République pourront avoir accès, en cliquant ici, à un article bien documenté paru en avril 1899 dans le Réveil morlaisien (journal républicain, progressiste et indépendant). Il fait état de l’implication de  Georges Leygues (ministre de l’Instruction publique  du gouvernement de Pierre Waldeck-Rousseau  de 1898 à 1902) et se conclut par une formule à méditer : « L’enseignement public est une nécessité sociale de premier ordre et on ne saurait le payer assez cher

La symbolique de l’hirondelle à l’ENG de Quimper à l’instar des poèmes de Marcel Hief (1899) et de Louise Michel (1871 ?)

Les visiteurs pourront consulter, ien cliquant ici, « La messagère du marin » de M. Hief, « L’Hirondelle » de L. Michel  accompagnée d’une brève biographie de cette dernière et la reproduction de la carte de la Promotion  HIRONDELLE des élèves-maîtres de l’ENG de Quimper (1955-1959). Toujours de l’avant…une devise porteuse d’avenir !!!

Enjeux politiques de la fin du 19è siècle en pays morlaisien : union des forces républicaines, anticléricalisme et anticésarisme sur fond d’affaire Dreyfus

Les visiteurs  pourront consulter à ce propos, en cliquant ici, 4 articles parus courant juillet 1899 dans le Réveil morlaisien révélant le cours de la polémique déclenchée dans les colonnes de ce journal et notamment l’implication du jeune militant Yves Lefebvre. Ce dernier publiera en 1924  « La Terre des Prêtres »!…

La conscription chez les normaliens au début de la 3è République et la loi des « curés sac à dos »

Au début de la 3è République, la conscription obligatoire donnait lieu à un tirage au sort de 35% des conscrits de chaque commune de France. Ce tirage au sort, institué  en 1798 (18 fructidor, an VI), fut conservé jusqu’en 1899. On en trouve des échos dans la presse de l’époque.  Il eut pour corollaires des mesures autorisant des « substitutions » ou des « remplacements » associés à des transactions financières  correspondant  à un véritable commerce d’hommes géré par des courtiers…  Nous ne disposons, à ce jour, que  de peu d’informations sur les effets pervers de ces pratiques sur les promotions de normaliens recrutées  de 1889  (date de promulgation de la loi des curés sac à dos) à 1899.
Les visiteurs intéressés pourront consulter, en cliquant ici, une coupure extraite de l’hebdomadaire  Le Réveil Morlaisien de janvier 1899 relatant les résultats du dernier tirage au sort dans  l’arrondissement de Morlaix. Un bref résumé de l’histoire de la conscription durant la 3è République leur sera également accessible en cliquant ici.

Réformer l’enseignement secondaire à la fin du 19è siècle…

Quand le « Réveil de Morlaix » de juin 1898 fait état des projets de réforme de Jules Lemaître s’agissant d’enseignement classique et d’enseignement moderne, il oublie de pointer les questions posées par l’institution récente de l’enseignement secondaire des jeunes filles (loi du 21 décembre 1880).
Considéré aujourd’hui comme un enseignement au rabais il  fut, selon A. Prost*,  « créé plus tard, moins long, amputé du latin et de la philosophie, privé de baccalauréat; l’enseignement des jeunes filles traduit bien l’inégalité des deux sexes et l’infériorité dans laquelle l’élite administrative et politique(masculine) voulait tenir les femmes « 
Quoi qu’il en fut, les visiteurs intéressés pourront consulter en cliquant ici,  l’article révélateur paru dans l’hebdomadaire morlaisien de juin 1898.

* In Antoine Prost: Inférieur ou novateur? L’enseignement secondaire des jeunes filles (1880-1887); Histoire de l’Education, 115-116, 2007 . 

Le nonce apostolique Luigi Ventura et le droit de cuissage ecclésiastique implicitement condamnés par le Vatican(juillet 2019)…

Les visiteurs intéressés ou (et) indignés pourront consulter à ce propos, en cliquant ici, un article récent de Gino Hoel paru dans Golias news. Il apparaît qu’à ce jour, le nonce en question ayant perdu son immunité diplomatique pourrait donc être jugé en France pour des « agressions sexuelles » qui ont défrayé la chronique…

Quand à la rentrée 1938  et malgré le contexte chargé, on envisage encore les réformes de l’Enseignement initiées par Jean ZAY sous le Front Populaire,

le journal catholique et royaliste La Résistance appelle a priori à la désobéissance civique et à la guerre scolaire.
Les visiteurs intéressés pourront consulter à ce sujet en cliquant ici un document relatif à Jean ZAY et ici un document 2  reproduisant l’article paru dans La Résistance, le 1er octobre 1938.

« La révolte des pédagogues »

Quand la presse catholique et royaliste de 1905 fait le forcing pour stigmatiser le « clergé nouveau » constitué des « tyranneaux de village » formés à l’Ecole Normale, prétendument en révolte contre les autorités publiques.
Les visiteurs indignés par ce type de propos calomnieux pourront consulter en cliquant ici, un article paru dans La Résistance du 17 juin 1905 faisant état d’une « jacquerie pédagogique » en cours dans le doux pays de Châteaulin.